Trois implantations ... une même philosophie !

Patchwork de moments forts dans l'option Agent d'éduc

Curieux de savoir ce qui se passe en Agent d'éduc...

Par ici, vous trouverez des récits de leur vécu et de leurs apprentissages.

  • J'ai vraiment aimé le module d'accueil car cela nous a permis de nous mettre directement dans le bain en prenant la place personne en situation de handicap physique. A la suite de cette journée, on comprend si on a choisi l'option qui nous convient. Gillian
  • Le module d'accueil m'a permis de rencontrer de nouveaux élèves et nous avons également appris à nous dépasser. Manon, Lauredana, Taylor
  • J'ai bien aimé la cyclo danse lors de la soirée du module d'accueil. Nous avons interagi avec des personnes à mobilité réduite, nous avons appris a danser avec elles. Certes nos gestes n'étaient pas fluides ce qui nous a valu des fou rire partagés... C'est l'occasion d'un premier contact avec des personnes différentes de nous. Je suis très impressionné par ces adultes en chaise qui danse, leur manière de bouger et de prendre du plaisir. J'ai vraiment du respect. Shanaëlle Ophélie, Brandon et Bryan
  • La joëlette est un drôle d'engin, un genre de chaise roulante sur une seule roue, poussée et portée par 4 personnes. Elle permet de se promener partout ou passe un humain (montagne, forêt, bois,...). J'ai été particulièrement impressionnée par le moment ou j'ai pris la place assisse. Nous avions peur que nos accompagnateurs nous lâche ou nous laisse tomber. Le formateur nous a dit que durant ce genre d'activité les bénéficiaires nous donnaient leur confiance. Pour nous c'est très compliqué !!! Et c'est là que ça rend beau le métier de l'éducateur : on accompagne les personnes et en échange, elles nous donnent leur confiance. Lisa

Langue des signes

  • Nous avons accueillis des personnes sourdes et malentendantes. Elles font partie de l'ASBL
    On a pu se mettre dans leur peau grâce à différentes activités super bien organisées. On comprend mieux les difficultés qu'ils rencontrent au quotidien. Nous conseillons à tout le monde de partir à la rencontre de ces personnes. Les stratégies qu'ils mettent en place pour se débrouiller dans notre société force l'admiration. Valentine et Larisza

Pré stage

  • Voilà la chose qui me tentait le plus dans cette option et également ce que je redoutais. Milles questions vacillaient dans ma tête. Comment allais-je gérer un groupe de bénéficiaires souffrant d'une déficience ? Comment faire s'ils ne m'écoutaient pas ou pire me refusaient dans leur quotidien ? J'ai discuté avec mes professeurs et cela m'a aidé. Je me suis concentrée et me suis lancée en pensant que tout le monde n'a pas cette chance de partir à la découverte de cet univers. Après coup je me dis que je n'aurais jamais du avoir peur car elles nous ressemblent si fort ces personnes que l'ont dit différentes. Elles m'ont accueilli avec une immense joie, comme si nous nous connaissions déjà et que nous nous revoyions de longues années. Je me suis perdue dans leur rire, leur gentillesse, leur bonté. Le contact avec eux est magistral. Je suis entrée dans leur routine comme si j'en avais toujours fait partie. Après avoir pleuré de rire, nous avons pleurer tout court au moment des au revoir. Voilà à peine deux mois que j'entrais dans l'option Agent d'éducation et j'avais déjà la certitude qu'elle était faite pour moi. Camérone
  • J'ai fait mon pré stage au Castor. Nous avons accueilli des enfants de maternelles. Ce qui m'a touchée c'est leur investissement. Grâce à cette première expérience, j'ai pris confiance en moi. Doléane
  • Un enfant autiste m'a pris par la main ! Moment magique... Pauline
  • Au début je me sentais un peu perdue dans cette grande institution.
    J'ai rencontré des personnes présentant un handicap mental. C'est un public très attachant ! Morgane (s)
  • J'ai particulièrement apprécié mon pré stage à Fedasil à Jumet. J'ai eu des contacts avec des MENA (mineurs non accompagnés) en les aidant à faire leurs devoirs. Ils se sont confiés à moi en racontant leur histoire, la famille restée au pays, de leurs activités favorites (cricket, foot,...). Ce stage de prépa m'a beaucoup marqué et je n'attends qu'une chose c'est de me replonger dans cette ambiance pendant mon stage de 4 semaines. Nolan
  • J'ai appris énormément sur moi-même durant les 3 jours de pré stage en maison de repos. J'ai hâte d'y retourner. Dylan

Salon de l'éduc

  • Nous les 6AE nous avons organisé un salon de l'éducateur pour présenter les endroits de stage aux élèves de 5AE. Par petits groupes, nous avons préparé une activité qui permettait de découvrir les différents endroits de stage, le fonctionnement des institutions, le rôle de l'éducateur dans ces différentes institutions. Ce qui m'a plu c'est l'attention des 5ème, ils nous ont écouté attentivement. Je pense que cela leur a permis de prendre confiance en eux et d'atténuer leurs peurs. Florian et Loïc

Rencontres de partenaires extérieurs :

  • Des résidents du SRA les Dauphins de Gozée et leur psychologue référente.
    Le 15 novembre nous avons eu la chance d'accueillir au sein dans notre établissement, 6 résidents du SRA les Dauphins de Gozée. Ils nous ont, entre autres, montrés les différents outils mis en place par l'équipe éducative pour les aider à se repérer dans le temps et à tenir leurs engagements. Nous avons aussi beaucoup rigolé avec eux, j'aime ces moments sympas. Fiona
  • Un résident d'un SRA de Malonne et son éducatrice référente.
    J'ai apprécié le récit de vie de JP résident dans une SRA . Il nous a parlé de son quotidien, de son projet personnel et de sa fiancée et de sa passion pour les voitures. Il croque la vie à pleine dent et cela me fait réfléchir sur ce que nous vivons et la chance d'être en bonne santé. Laura, Maxime
  • Théâtre : Soif de mots par l'ASBL « Lire et écrire » de Namur
    Des personnes du groupe « Osons parler » de l'ASBL Lire et écrire de Verviers ont eu le projet un peu fou d'inventer ensemble une pièce de théâtre dans laquelle ils partagent les épreuves et accidents de la vie qui sont souvent à l'origine des ratages dans l'apprentissage de la lecture et de l'écriture. Les personnes qui ont eu ces difficultés font souvent l'objet d'incompréhension, de jugements négatifs et d'exclusion. Dans cette pièce, ils ont voulu prendre la parole avec cran et humour, partager leur réalité et montrer leur volonté de s'en sortir. Par le théâtre ils résistent à l'exclusion et à l'isolement. On y était...
  • Intervenante du SAJ et SPJ
    Nous avons eu la chance de rencontrer une assistante sociale qui travaille au SAJ. Elle a partagé son expérience et elle ne nous cache pas les difficultés rencontrées et en même temps elle garde le sourire, elle aime son métier et cela m'a donné envie de rendre la vie des gens meilleure... Sur la forme, j'ai aimé apprendre autrement que dans les livres... Aurélien