L’ENDUISAGE MANUEL.

Quels sont les outils à employer?

Allez à la pages "outils.html" vous y trouverez la réponce à la question.

La méthode de travail

La méthode de travail est simple et se fait en plusieurs étapes

  1. Une première étape consiste à préparer son chantier et le support
  2. La deuxième étape consiste à appliquer l'enduit sur le mur et à le dresser
  3. La troisième étape consiste à serres, talocher et lisser l'enduit.

1 - La préparation du support

voir chapitre: Préparer le support.
En fonction du support il y a lieu de le préparer à recevoir l’enduit afin d’optimaliser l’adhérence de l’enduit à son support.

2 - L'application

Quand les murs sont bien préparés, on peut préparer son mélanger et l'appliquer sur le mur.

Prenez le plâtre mélangé dans votre cuvelle avec une truelle (la truelle de plafonneur est pourvue d’un bout carré) et serrez-le sur le mur à l’aide de la p1âtresse à tête ronde (platoir) ou d'une platresse à serrer.

Lorsque des défauts de planéité du support exigent des surcharges, c’est- à-dire des épaisseurs supérieures à 3 ou 4 cm, le travail doit alors être fait en deux couches ou plus.
Ces couches sont superposées suivant les indications du fabricant, soit frais sur frais, soit après séchage superficiel et précédé d'un peignage.

le peignage.

La couche de fond est peignée à l’aide du peigne de plafonneur.
On crée ainsi une structure d’accrochage.
Ensuite après durcissement, c’est-à-dire après+ 3 heures, on applique la couche de finition.

Le dressage.

Immédiatement après l’application, vous étalez le plâtre avec la règle droite d’aluminium appelée règle à dresser.
Vous étirez l’enduit verticalement et horizontalement.
Pour ce faire, vous opérez par un mouvement de va-et-vient en partant du bas de la paroi vers le haut tout en tenant la règle un peu oblique.
Ne vous inquiétez pas si de légères différences de niveau subsistent dans l’enduit; vous les supprimerez par 1a suite.

 voir le  film" le-dressage.wmv"  de 3.43Mo

3 - Le « serrage. »


Après 30 à 60 minutes, comptées à partir de la fin de la préparation du mélange (notez l’heure!), la pâte de l’enduit est devenue assez ferme et raide.
A ce stade, vous aplanissez la surface. à l’aide de la règle à dresser .
Les angles sont travaillés de préférence avec le rabot à plâtre, appelé aussi guillaume-chemin de fer, ou à la truelle d'angle qui est en fait une truelle existant en deux versions, l’une pour angles rentrants, l’autre pour angles sortants.

Le feutrage ou talochage.


Cette opération est destinée à éliminer les rayures et irrégularités encore visibles.
Elle doit avoir lieu 60 à 80 minutes après la fin du mélange.
Pour ce faire, vous humidifiez tout d’abord la surface raidie avec la brosse ou par pulvérisation d’eau.
Vous feutrez alors 1a surface en passant une taloche en feutre par mouvements rectilignesle plus grands possible.
Vous constatez ainsi la formation de l’enduit d’une mince couche crémeuse, sorte de laitance que vous lissez uniformément sur la paroi à l'aide d'une platresse à lisser. Vous pouvez fabriquer vous-même une excellente taloche à feutrer à l’aide d’un morceau de tapis feutre dense que vous collez sur une planche munie d’une poignée.
Il existe également dans le commerce des taloches en mousse ou caoutchouc- mousse, mais elles se révèlent parfois moins résistantes et moins efficaces.

La finition.


Après durcissement de la couche crémeuse que vous venez de feutrer, vous obtenez normalement une finition satisfaisante: la surface enduite se prêtera à une mise en peinture ou à l’application de papier peint.
Pendant le temps de séchage de la laitance, surveillez l’aspect de la surface que vous venez de feutrer.
Il vous est toujours possible de parfaire cet aspect en poursuivant l’opération de feutrage d’une main légère.
Il est aussi possible d’obtenir une finition lissée, brillante ou mate, mais cela relève plutôt du coup de main professionnel.
Pour obtenir un fini brillant, il faut à nouveau mouiller l’enduit et le polir à l’aide de 1a platresse à lisser.
Pour un aspect lissé mat, on procède de la même manière mais sans remouillage préalable.
Remarque: vous aurez constaté que le temps disponible pour les diverses étapes du travail des enduits nonocouches est d'environ 1 heure à 1h30.
Ce temps est variable en fait suivant l’état du support, les conditions d’humidité et de température ambiante, la fraîcheur et la quantité de plâtre dans le mélange.

Des défauts?

Si quelques problèmes de finition subsistent, rassurez-vous: il est possible de les rectifier même après ce délai d’1 h 30. (en fonction de l'enduit de charge que vous utilisé)

Il existe aussi des enduits pelliculaires et des enduits de peintre qui peuvent cacher tous ces défauts. Le prix de ces produits sont relativement plus élever.

Pour voir le même chapitre sous forme de fiche résumée: consulter la page dresser mur neuf.html

quelques films à voir...

http://www.youtube.com/watch?v=eDPrxy2x7pQ

http://www.youtube.com/watch?v=Tou_4ZZiyAA&feature=player_embedded#

http://www.youtube.com/watch?v=gpGIVPHkZmg&feature=player_embedded#

http://www.youtube.com/watch?v=Tou_4ZZiyAA&feature=player_embedded#at=46

http://www.youtube.com/watch?v=Tou_4ZZiyAA&feature=player_embedded

http://www.youtube.com/watch?v=1oqVOXcSYWs&feature=fvw

page réalisée avec amaya